Les membres de DiEM25 ont collectivement décidé sur cette question. Devenez membre pour pouvoir voter la prochaine fois !

Rejoignez-nous! Se connecter

Assemblées de Citoyens pour la démocratie en Europe

oui

88.71%

non

11.29%

Lors de l'Assemblée générale de Prague, les membres ont débattu, amendé et approuvé la proposition suivante (parmi d’autres) pour améliorer le travail de DiEM25 et réaliser son potentiel au cours de l'année à venir. Merci de l'évaluer rigoureusement, en prêtant une attention particulière aux amendements apportés à la version initiale du texte (surlignée en vert), et de décider si cette proposition mérite que DiEM25 y investisse ses ressources limitées.

---

Assemblées de Citoyens pour la démocratie en Europe

Domaine :

Influencer et gagner (suggestions de campagnes que le mouvement peut organiser ou auxquelles il peut se joindre, au niveau local ou européen ; autres initiatives pour confronter l'ordre établi ; comment mieux influencer les élections et les politiques avec notre agenda, etc.)

Résumé :

Nous demandons que DiEM25 nous aide tout d'abord à promouvoir les assemblées de citoyens en tant que partie intégrante d'un moyen démocratique de sortir de la crise du Brexit. De nombreuses organisations britanniques s'organisent actuellement autour de cette idée, la plupart d'entre elles se concentrant sur une assemblée de citoyens à l'échelle du Royaume-Uni. Nous proposons un programme continu d'assemblées de citoyens pour donner enfin une voix à chaque nation du Royaume-Uni et aussi à chaque région anglaise, et nous aimerions que DiEM25 soutienne ce projet.

Le Royaume-Uni est au milieu d'une crise constitutionnelle sans précédent dans l'histoire moderne. La suspension du Parlement par Boris Johnson au nom de la démocratie a été le paradoxe ultime d'une crise qui a mis à l'épreuve les limites des institutions politiques du Royaume-Uni pendant plus de trois ans. Il y a des éléments des deux côtés de la fracture du Brexit qui sacrifieraient maintenant la démocratie pour leur propre bénéfice. Bien au contraire, nous pensons que la sortie de cette crise doit être plus démocratique que l'entrée, et c'est pourquoi nous considérons la défense de l'élément délibératif de notre démocratie, qui est le plus attaqué dans notre société, sous la double forme du renouvellement de la représentation parlementaire et d'un investissement dans la souveraineté populaire par les assemblées de citoyens, y compris la possibilité de créer une assemblée permanente des citoyens comme nouvelle chambre parlementaire. C'est la seule voie légitime et véritablement démocratique pour le Royaume-Uni.

Les assemblées de citoyens sont une forme de démocratie délibérative et, bien qu'il s'agisse nécessairement d'un processus lent, c'est pour nous le seul moyen de réunir les partisans de rester et de quitter l'UE, les habitants de toutes les régions et nations du Royaume-Uni et les personnes privées de leurs droits (notamment les migrants, les citoyens britanniques dans l'UE, les citoyens européens au Royaume-Uni et les jeunes gens) dans un esprit de réconciliation.



Comment cette proposition aidera-t-elle DiEM25 à atteindre ses objectifs ?

Cette proposition ne concerne pas seulement le Royaume-Uni. Au contraire, nous voulons attirer l'attention sur le potentiel des assemblées de citoyens pour aider à surmonter les moments de crise démocratique profonde. Au Royaume-Uni, le défi démocratique ne peut se permettre d'ignorer le Brexit ou d'espérer une solution qui n'implique pas une révision fondamentale de la constitution non écrite du Royaume-Uni.

Néanmoins, de nombreux pays d'Europe sont polarisés par des populations nombreuses qui estiment que leur système politique est dysfonctionnel. En ce sens, le Royaume-Uni contribue à une discussion plus large sur DiEM25.

En fin de compte, la crise démocratique britannique n'est qu'une version plus extrême du genre de crises démocratiques que nous voyons ailleurs en Europe. Soutenir une résolution démocratique du Brexit nous aide également à renouveler nos ambitions pour repenser et transformer la démocratie européenne dans son ensemble. Ayant suivi de près les discussions britanniques sur la démocratie délibérative, nous n'avons aucun doute quant à la possibilité pour les assemblées de citoyens de créer une manière plus démocratique d'engager les gens qui ont été exclus de la politique. Avec cette proposition, nous voulons également soutenir la démocratie délibérative en tant qu'élément clé de la stratégie de campagne de DiEM25 à partir de maintenant, soit parallèlement, soit comme une alternative à la stratégie électorale de DiEM25.



Comment votre proposition sera-t-elle mise en œuvre (échéancier et étapes) ?

DiEM25 a la responsabilité d'évaluer de manière critique toutes les formes de démocratie. Les formes émergentes de démocratie, telles que les Assemblées de Citoyens, doivent être évaluées dans une boucle de rétroaction qui prend en compte les connaissances de toutes les étapes d'un processus démocratique : du mouvement initial qui appelle au changement, en passant par une plate-forme pour faciliter la délibération (CA) jusqu'au changement politique ou la mise en œuvre et l'institutionnalisation définitive de cette forme démocratique.

1. Chaque NC de DiEM25 examinera la pratique des assemblées de citoyens et des forums démocratiques délibératifs dans leur pays respectif, et partagera toute information utile sur les institutions et les campagnes utiles avec lesquelles être en contact, ainsi que l'expérience des meilleures pratiques. Dans les pays qui n'ont pas de NC, le ou les DSC peuvent s'allier à un NC de leur choix. Nous rechercherons le dialogue et l'engagement avec un nombre important d'exemples actuels et à venir d'assemblées de citoyens, notamment XR, MeRA25 et l'Irish Citizens' Assembly dans le récent débat sur l'avortement. Nous serions ravis de recevoir les recommandations d'autres exemples réussis d'assemblées de citoyens.

2. Les DSC thématiques doivent être encouragées à s'organiser sur ce thème, à accroître l'alphabétisation sur ces mini-publics et leur fonctionnement dans nos sociétés. Cela peut se faire au niveau local, régional, national ou transnational, et sur n'importe quel thème qui intéresse le plus les gens. Si nous nous contentons de susciter un intérêt pour le débat sur certaines des questions qui préoccupent le plus les gens, nous ouvrirons la voie à une meilleure appréciation des assemblées de citoyens, à une nouvelle perspective de la démocratie et, espérons-le, à la construction de notre mouvement.

3. Pour que DiEM25 établisse des relations et contribue à des réseaux de soutien avec les organisations existantes dans ce domaine, en vue d'établir une liste de conférenciers ayant une expérience pratique et des connaissances approfondies, tant au sein de DiEM25 qu'à l'extérieur.

4. Pour que DiEM25 développe une position politique sur les Assemblées de Citoyens et la démocratie délibérative en tant que partie intégrante du pilier de la Constitution européenne. DiEM25 devrait faire pression pour que les Assemblées de Citoyens ne soient pas seulement militantes mais structurelles, pour garantir que les Assemblées de Citoyens obligent formellement le gouvernement à considérer ses recommandations.



Vous saurez que votre proposition a été acceptée lorsque :

1. DiEM25 participe activement aux discussions et aux campagnes de promotion de la démocratie délibérative en tant que moyen d'aborder des questions politiques importantes de bas en haut dans toute l'Europe.

2. Les membres de DiEM25 sont largement conscients du soutien de DiEM25 aux assemblées de citoyens, et peuvent facilement trouver des moyens de s'impliquer dans de telles campagnes s'ils le souhaitent, ou de lancer un DSC sur ces questions s'il n'en existe pas dans leur région.

3. Le soutien explicite aux campagnes et aux processus des assemblées de citoyens est considéré comme un complément sérieux et légitime à une partie de l'électorat dans les pays (comme le Royaume-Uni) où la présence électorale de DiEM25 n'est pas réaliste.

---

L'énergie et les ressources de DiEM25 devraient-elles être investies dans la mise en œuvre de cette proposition ?

Le vote est clos

S’inscrire Se connecter